Calvary Road Baptist Church

LA CHUTE

Genèse 3:6

La plus grande tragédie qui ait  frappé l'humanité peut se résumer en un seul titre: La Chute. Chaque difficulté, chaque drame et chagrin d'amour, chaque plainte et complainte, chaque maladie, chaque tare, découragement ou déception vécue ou à vivre, toutes ces choses sont directement imputables à un seul et unique événement que nous appelons: la Chute.

Sept événements majeurs se sont produits dans le temps et dans le cours de l'histoire: la Création, la Chute, le Déluge, l'Incarnation (avec la Crucifixion, la Résurrection, l'Ascension), la Seconde Venue de Christ et le Jugement Final. Bien évidemment, l'événement le plus catastrophique de ces sept, c'est la Chute.

Ce matin, nous ne ferons qu'effleurer en surface cet événement appelé: La Chute. Une tragédie dont les conséquences et implications sont si considérables qu'elles vont au-delà de vos vies personnelles au point d'affecter et de ruiner la vie du monde entier. Ce ne serait pas de trop de dire que cet événement a ruiné de manière irrémédiable la grande majorité de ceux qui ont vécu sur cette terre et qui sont morts. Veuillez vous lever afin de lire ensemble le récit de la chute dans Genèse 3:6, suivi de ce que nous en dit Romains 5:12, où Paul nous parle des effets durables de la Chute.

 

Genèse 3.6 La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea.

 

Romains 5.12 C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché.

 

C'est la dernière partie de Genèse 3:6 qui nous fait part de la réalité de la Chute: « … et il en mangea. »

 

REGARDONS DE PRÈS CET ACTE

 

L'acte qui nous concerne le plus ici n'est pas celui d'Ève, même si cela n'en fait pas moins un acte odieux et pervers de rébellion contre Dieu. Nous n'allons pas nous y attarder pour principalement deux raisons: Premièrement, c'est Ève qui fut séduite. Dans 1 Timothée 2:14, Paul nous donne une explication du rôle des hommes et des femmes dans le culte public d'adoration. Là, nous lisons que: « C'est la femme qui, séduite, s'est rendue coupable de transgression. » S'il y a quoi que ce soit qui puisse atténuer l'ampleur de la rébellion d'Ève à l'égard de Dieu en mangeant le fruit défendu, c'est le fait qu'il nous est dit qu'elle fut séduite par le serpent. Elle n'avait pas du tout bien compris ce qui lui arrivait en se laissant attirer dans cet acte de rébellion contre Dieu. La deuxième raison pour laquelle nous passons outre le péché d'Ève, et qui est à vrai dire la plus importante à laquelle nous accordons peu d'intérêt, se trouve dans le fait qu'elle n'était pas la tête de la race humaine. Elle n'était pas la représentante de l'humanité entière créée par Dieu, d'où le fait que les conséquences de son acte se sont surtout limitées à sa propre vie. A la différence, Adam était le régent, la tête. C'est pourquoi Dieu l'a crée en premier.[1] Ainsi lorsqu'Adam pécha, étant la tête de notre race, et du moment où il représente tous ceux qui vivront un jour, les conséquences de sa rébellion, les ramifications de son affront se sont avérés infiniment plus graves que celles d'Ève. [2] Cela dit, mettons Ève de côté et n'en faisons plus cas dans ce message.

 

Voici à quoi se résume le péché d'Adam: « et il en mangea .» Dans 1 Timothée 2:14, Paul nous dit que: « Ce n'est pas Adam qui a été séduit...» De par cela, nous savons qu'il n'a ni été appâté, ni tenté par la subtilité du serpent ou par la ruse de sa femme. Il a tout simplement décidé de manger le fruit qu'elle lui offrait. Aussi simple que cela. Nous savons que ce qu'il a fait en mangeant de ce fruit était un affront vif et direct. Par rapport à cet acte, voici ce que nous dit Paul dans Romains 5:19: « Car comme par la désobéissance d'un seul homme... » Rappelons-nous que Dieu a donné des instructions claires à Adam, il lui a aussi donné une très grande marge de liberté et n'a restreint ses actions, ses choix et ses options qu'à un seul niveau. «  L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. » Genèse 2:16-17. Adam a mangé le fruit défendu. Quel mobile l'a poussé à manger de ce fruit? Qu'est-ce qui l'a incité à poser un tel acte? En réalité, peu importe pour le moment. Quel que soit le mobile qui l'a poussé a faire ce qu'il a fait, la réalité de son acte dans la Bible surpasse de loin sa raison. Pourquoi cela? Dieu s'intéresse plus au quoi qu'au pourquoi. Pour une raison ou pour une autre, voici que l'homme créé par Dieu, la tête de la race humaine, fait exactement le contraire de ce que Dieu lui avait dit. Voici que contrairement à la volonté révélée de Dieu, et en opposition à ce que Dieu voulait pour sa vie, Adam en pris une bouchée « et il en mangea. » C'est cet acte, ce seul acte survenu dans notre histoire qui est à la cause de la Chute.

 

A présent, BONJOUR LES DÉGÂTS!

 

Dieu l'avait pourtant clairement mis en garde contre les conséquences de sa désobéissance. « Car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »[3] La nature morale de Dieu, le fait que Dieu soit une personne, saint, droit et juste, exige que celui qui lui désobéit soit puni. Il y a des conséquences graves à le défier. Dieu se donnera les moyens et se vengera de toute créature insensée et maléfique qui oserait violer ses lois. En même temps, la nature morale de Dieu exige que ce qu'il a défendu à Adam fasse aussi l'objet d'une promesse. Dieu l'a clairement mis en garde qu'en cas de désobéissance, qu'au cas où il passerait outre l'interdit divin, au cas où il mangerait du fruit de l'arbre, il s'en suivrait une mort subite. 

Au bout du compte, est-ce que le danger contre lequel Dieu l'avait mis en garde arriva? Bien sûr que oui! Lorsqu'Adam pécha, d'aussi haut, il chuta aussi bas que possible. Lorsqu'Adam pécha, il mourut, il est passé de la vie à la mort. Lorsqu'Adam pécha, il s'est immédiatement retrouvé éloigné du Dieu qui l'a sagement formé et qui avait soufflé dans ses narines un souffle de vie. Adam s'est immédiatement retrouvé souillé, moralement corrompu et répugnant devant le Dieu saint. Et lorsqu'Adam pécha, il s'est vite rendu compte de ce dont il n'aurait jamais dû avoir conscience, il sait à présent ce qu'il n'aurait jamais dû savoir, et est à présent ce qu'il n'aurait jamais du être. De celui qui jouissait d'une intimité et d'une communion étroite d'avec un Dieu tendre, un Dieu d'amour, il est à présent le pire de ses ennemis, [4] et tout cela lui est arrivé le jour même où il a péché. Vous voyez, la vie fait suite à une connexion vitale d'avec celui qui donne la vie. C'est ainsi qu'Adam fut chassé du jardin d'Éden.[5] Dès ce jour-là, avec à présent un abîme immense qui le sépare du Créateur qui lui a donné la vie, Adam mourut spirituellement. Quel est le pire des maux? Nous le voyons dans la vie d'Adam. Eh bien, le pire des maux, c'est celui de se voir priver du meilleur. Et quel est ce meilleur? La communion avec Dieu, telle qu'Adam l'avait expérimentée dans le jardin d'Éden. Le soir nous dit-on, Dieu venait chercher l'homme dans le jardin d'Éden.[6] Dieu voulait communier avec lui. Mais le péché, ce seul péché, le fait d'avoir mangé le fruit défendu, a privé Adam de ce qui était le plus précieux, de ce qui aurait donné pleine satisfaction à son âme, de ce qui aurait le plus satisfait son cœur. Il ne pourra plus jamais retrouver ce dont ce seul péché l'a privé. Il n'arrivera plus jamais à l'homme une  catastrophe d'aussi pire que la Chute, cause de tous les maux, et le salaire du péché, c'est la mort.

 

CECI NOUS AMÈNE À CONSIDÉRER LA DESTRUCTION QUI S'EN SUIVIT

Par faute de temps et du moment où ceci n'est qu'un bref aperçu sur la Chute, permettez-moi de me limiter à trois aspects relatifs chacun à la mort promise par Dieu à Adam dans le cas où il mangeait du fruit défendu.

Tout d'abord, il y a la malédiction divine: « Il dit à l'homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie » Genèse 3:17. Vous-êtes vous déjà demandé pourquoi est-ce que les roses qui sont si belles portent des épines? Pourquoi est-ce qu'une perruche meurt? Ou pourquoi est-ce que le poisson rouge meurt? Pourquoi est-ce que les chats tuent les chatons et pourquoi est ce que les ours mâles s'attaquent aux oursins à moins que leur mère ne les défendent? Pourquoi est-ce que le soleil brûle le corps de ceux qui s'exposent longtemps? Pourquoi est-ce que l'ivraie étouffe les belles fleurs et pourquoi est-ce que la miche de pain moisit? Pourquoi les tremblements de terre, les cyclones, les tornades, les averses de grêle? Pourquoi est-ce les agriculteurs doivent labourer leur champ, semer, arracher l'ivraie et moissonner ensuite? Pourquoi ne pouvons-nous pas juste aller dehors et cueillir ce dont nous avons besoin à manger? Pourquoi les chiens s'attaquent-ils aux personnes? Mes amis, Dieu l'a dit à Adam: « Le sol sera maudit à cause de toi. » Et d'autres mots, c'est comme si Dieu lui disait: « J'ai maudit le sol, et c'est de ta faute. »  Au commencement, lorsque Dieu créa la terre, les fleurs, l'herbe et les arbres, et tous les animaux, sa création avait volontairement pourvu à tout ce dont l'homme avait besoin et tout ce qu'il voulait. A présent, à cause de la malédiction divine, et à cause du péché d'Adam, la nature résiste à l'homme. C'est Lucifer et non Adam, qui est l'auteur du péché. Pourtant, c'est Adam qui introduisit le péché dans notre monde. Nous vivons maintenant dans un monde qui nous fait profiter de ses richesses à contre-cœur, malgré lui. A présent, en lieu et place du simple fait de cueillir et de récolter ce qui pousse, il nous faut travailler la terre et labourer le sol. A présent, il nous faut creuser et forer; construire des barrages et des canaux d'irrigation. A présent, nous devons travailler dur pour obtenir ce que Dieu à l'origine nous destinait à posséder gratuitement, simplement et sans reproche.  Pourquoi en est-il ainsi? Dieu a maudit le sol. Pourquoi a t-il fait cela? A cause du péché d'Adam. Romains 8:22 nous dit que « toute la création soupire et souffre les douleurs de l'enfantement », et tout cela à cause de la malédiction issue de la Chute.

Ensuite, il y a la corruption engendrée par le péché. Si la malédiction est étroitement liée à l'action de Dieu sur notre environnement à cause de la Chute, la corruption du péché est une résultante directe de l'acte unique de désobéissance commis par Adam. Lorsqu'Adam pécha, par ce seul acte de désobéissance, il devint un pécheur perdu et coupable dont la nature se trouva changée par son acte. Personne d'autre que lui n'est devenu pécheur par un seul acte de péché. Désormais, tous pèchent parce qu'ils héritent la nature pécheresse, parce qu'ils héritent tous la culpabilité d'Adam. Je vous lis Romains 5:12 encore: « C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché. » Le péché corrompt, contamine et souille tout le monde. C'est un fléau qui pénètre dans les profondeurs de l'âme d'une personne et s'infiltre dans toutes les parties de son cœur, de sa personnalité et de sa pensée. Ainsi, le péché a complètement affecté et infecté Adam au point que tous ses descendants héritent à leur tour d'une âme coupable, d'une pensée souillée, d'un cœur tortueux et d'une volonté esclave au péché. Le résultat immédiat du péché dans ta vie, c'est la mort car nous naissons tous morts par nos offenses et par nos péchés. Et le résultat final du péché dans ta vie, c'est aussi la mort; la seconde mort c'est à dire le fait d'être jeté dans l'étang de feu après le jugement dernier.[7] Pourquoi prends-tu froid? Pourquoi vieillis-tu et pourquoi vas-tu mourir un jour? Pourquoi t'arrive t-il de mentir? Pourquoi t'accapares-tu de ce qui ne t'appartient pas? Pourquoi déshonores-tu ton père et ta mère? Pourquoi les divorces? Pourquoi des mères ont des enfants sans maris? Pourquoi des enfants sont-ils molestés? Pourquoi les gens se droguent-ils et boivent à l'excès pour noyer leurs soucis? Pourquoi les gens se mutilent-ils le corps à plusieurs endroits? La seule réponse, c'est la Chute.

Ce qui m'amène enfin à parler de la condamnation du péché. Le péché est mauvais, illicite, immoral, et condamnable. Bien que certains pécheurs font la moue pensant que c'est injuste, se voyant plutôt comme des victimes innocentes dans ce qui leur arrive, il y a pourtant un fait indéniable: Dieu tiendra chaque pécheur responsable de ses propres péchés. C'est ainsi que lorsque Adam a commis cet acte de désobéissance, Dieu l'a jugé et condamné pour son crime. Et  Adam étant le chef de notre race, de la même manière, tous nos péchés ont été en même temps jugés et condamnés avec lui. Dans Romains, Paul compare et contraste les effets du péché d'Adam à l'œuvre salvatrice de Christ. Pour éviter toute confusion, permettez-moi de vous lire seulement les versets relatifs à Adam afin de vous pointer en même temps le verdict qui fait suite aux conséquences du péché d'Adam, et qui désormais, ne t'épargne ni toi, ni moi. 

 

· « C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,... » Romains 5.12:   Le péché vous touche aussi.

 

· «Mais il n'en est pas du don gratuit comme de l'offense; car, si par l'offense d'un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d'un seul homme, Jésus Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup.» Romains 5:15. Vous êtes nés spirituellement morts.

 

· « Et il n'en est pas du don comme de ce qui est arrivé par un seul qui a péché; car c'est après une seule offense que le jugement est devenu condamnation, tandis que le don gratuit devient justification après plusieurs offenses. » Romains 5:16. En jugeant Adam, Dieu t'a aussi jugé.

 

· « Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus Christ lui seul. » Romains 5:17.  Vous naissez spirituellement morts.

 

· « Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes. » Romains 5:18. Vous êtes condamnés.

 

· « Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes. » Romains 5:19. Par le péché d'Adam, tous sont devenus pécheurs.

 

·  «... afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus Christ notre Seigneur. » Romains 5:21. Le péché règne sur vous et vous mourrez.

 

· « Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. » Romains 6:23. Il ne s'agit de la mort physique, mais de l'étang de feu, la seconde mort à laquelle vous ne pourriez échapper à cause de vos péchés.

 

 

Mes amis, il est impossible de surestimer les effets ravageurs de la Chute. C'est simplement la chose la plus terrible qui soit arrivée à la race humaine. Elle a détruit notre monde et a condamné notre race. Connaissez-vous un bébé qui soit mort? La cause, c'est la Chute. Connaissez-vous un mariage qui s'est tragiquement terminé par le divorce? La Chute. Quelqu'un qui meurt suite à une crise cardiaque? La Chute. Cette épidémie de grippe qui a frappé les voyageurs de l'air? La Chute. La guerre en Irak? La Chute. Les avortements? La Chute. Les assassinats dans la partie sud-central de Los Angeles, et n'importe où ailleurs dans le monde? La Chute. L'homosexualité? La Chute. L'idolâtrie? La Chute. Qu'est-ce qui irrite le plus Dieu? La Chute. Qu'est-ce qui a causé la culpabilité et la condamnation de toute l'humanité? La Chute. A quoi devons-nous la corruption de notre nature? La Chute. Je le répète encore, la Chute est la chose la plus terrible qui soit jamais arrivée à notre monde. Par ce seul acte d'Adam, et de surcroit, notre race entière a tourné dos à Dieu, s'est rebellée contre Lui, l'a déshonoré, lui a désobéi, lui a brandi un poing menaçant, ignoré sa volonté, violé sa loi, craché au visage, méprisé sa bonté, révoltée contre lui devant toute l'armée céleste, outragé sa sainteté et pris à la légère le châtiment qu'il a promis contre ceux qui lui résistent.

Les gens ne pensent pas tellement à la Chute. Ils n'en parlent dans leurs débats, n'en font pas l'objet de leurs pensées ou de leur programme, soit parce que: (1) Généralement, ils en ignorent tout à cause du fait que l'habitude de pécher leur est devenu une seconde nature; (2) soit parce qu'ils ne se rendent pas du tout compte de ce que la vie aurait dû être ou aurait pu être s'il n'y avait pas eu la Chute. 

 

MESSAGE:

 

Récapitulons! Adam a péché en commettant un acte défendu par Dieu. Ce seul acte fit d'Adam un pécheur dont la nature s'est retrouvée altérée par le mal qu'il a commis. Ce qui arriva à Adam et à sa postérité est appelé, la Chute. La Chute nous a affectés et fait qu'on ne devient pas pécheur, on l'a toujours été. Nous héritons notre nature pécheresse de notre père, Adam. Nous faisons le mal parce que notre nature, de la conception à ce jour, a toujours été mauvaise. Je voudrais à présent appliquer les conséquences de la Chute à ta personne. Et pour cela, je voudrais que tu prennes conscience de quatre vérités terribles, quatre tragédies affreuses, quatre certitudes scripturaires, toutes des conséquences directes de la Chute. 

 

Tout d'abord, TON ÂME EST PERDUE

 

Rappelle-toi que si tu meurs dans cet état, tu perdras ton âme. [8] A cause de la chute, ton âme va mal.[9] En fait, c'est ton âme qui a péché contre Dieu.[10] A la mort, c'est ton âme qui sera jetée en enfer. [11] C'est pourquoi, ton âme a besoin d'être rachetée.[12] Ton âme a besoin de salut.[13] Ton âme a besoin de conversion.[14]

Quelle conclusion pouvons-nous tirer de ces vérités scripturaires au sujet de ton âme? Ton âme qui est éternelle et immortelle est perdue. Ce qui veut dire que ton âme est condamnée par Dieu à un châtiment éternel, et pas seulement pour des actes ignobles commis contre Dieu. Soyez-en sûr, à cause de nos péchés à son égard, Dieu est en colère et pour cela, il va punir l'âme de chaque personne. Mais, qu'est-ce qui pousse ton âme à pécher? Qu'est ce qui motive tes mauvais actes? C'est la condition pécheresse de ton âme suite aux conséquences de la Chute.

 

Ensuite, TON CŒUR EST TORTUEUX

 

Dans Jérémie 17:9, nous avons l'acte d'accusation: « le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant. » Toutefois, qu'est ce qui a rendu ton cœur si foncièrement méchant? Rappelons-nous que dans le jardin d'Éden, un choix a été fait, un choix qui s'est porté sur le serpent au dépens de Dieu. Adam a choisi la voie du serpent au détriment de celle de Dieu. C'est ainsi qu'il est devenu fils du malin au lieu d'être enfant de Dieu. Cela ne fait que confirmer le fait que tous ceux qui sont nés d'Adam font exactement comme leur père spirituel, le diable; ce qui en fait des étrangers à Dieu. Jésus a dit: « Vous avez pour père le diable... car il est menteur et le père du mensonge. » [15]

Est-ce alors surprenant de voir le cœur de l'homme non-converti qui « marche selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air qui agit maintenant dans les fils de la rébellion », se comporter comme le ferait le père du mensonge?16] Ainsi donc, même si la Bible nous montre que ton âme est perdue, tu es aussi sujet à la séduction de ton cœur qui te fait penser que tout va bien pour le mieux. Malgré l'état pécheur de ton âme, tu te convaincs que Dieu ne va pas te condamner. Tu es le seul à être convaincu que tout va pour le mieux en ce qui concerne ton âme, malgré le fait que tu n'es jamais converti.

Mon ami, ne vois-tu pas le désastre causé par la Chute? Ce n'est pas seulement que les pécheurs se détruisent les uns les autres, mais pire encore, tu te détruis toi-même. Et malgré tout cela, tu t'entêtes à penser que tout va bien.   

 

Troisièmement, TA PENSÉE EST OBSCURCIE

 

Sachez-le et ne prenez pas cela pour une offense personnelle. Je suis tout simplement entrain de mettre devant vous quelques unes des conséquences les plus néfastes de la Chute, les conséquences du péché d'Adam, les effets issus de notre nature Adamique déchue. Ton âme est condamnée, ton cœur est tortueux, ta pensée est obscurcie. Ayant une nature pécheresse, celle-ci a dénaturé votre perception de la réalité spirituelle au point que votre pensée s'en est trouvée obscurcie. Il est très souvent fait cas de l'aveuglement qui résulte des efforts de Satan à garder la vérité captive, notamment dans 2 Corinthiens 4:4. Au-delà cependant des desseins du diable, ta perception comme pécheur, et tes capacités de réflexion, sont profondément affectées par ta nature pécheresse. Ta condition de pécheur fait place à ce que Paul appelle des « raisonnements » dans 2 Corinthiens 10:5, et tes tendances à l'orgueil deviennent des barrières et des obstacles qui t'empêchent de connaître Dieu.

Sur quoi débouchera cet obscurcissement de votre pensée? Vous ne pouvez vous fier à vos pensées.  C'est trompeur, car les conclusions tirées de ce que vous pensez être la bonne manière d'appréhender les faits ne sont pas fiables; elles conduisent plutôt à de graves erreurs et à une grande tragédie. Voici une illustration de comment une pensée obscurcie débouche sur de mauvaises conclusions. Lorsqu'Adam et Ève étaient sans péché, ils étaient nus et n'en avaient point honte, mais dès qu'ils péchèrent contre Dieu, ils se rendirent compte de leur nudité et en avaient honte. A présent, Adam a peur du Dieu avec lequel il avait l'habitude de communier, et cherche désespérément à se cacher du seul qui aurait pu lui venir en aide.[17] A présent, il en tire des conclusions tout à fait contraire à ce qui aurait été le mieux pour lui. Sa crainte de Dieu était mal placée, une crainte sans intelligence qui débouche sur son éloignement de Dieu plutôt que de s'en approcher. Et sa tentative de se cacher de celui qui connaît toutes choses n'est qu'une preuve de sa pensée obscurcie incapable de comprendre la majesté et la puissance de Dieu.

Je ne suis pas ici entrain de te dire d'abandonner tout effort de réflexion. Dieu exige à ce que tu concentres toute l'attention de ta pensée sur la réalité du péché et du salut. « Venez et plaidons! Dit L'Éternel » Ésaïe 1:18. C'est pourquoi, tu dois tout simplement reconnaître qu'à la suite de la Chute, et à cause de ta nature pécheresse qui a affecté ta pensée, tu ne seras jamais capable de t'en sortir. Tu as plutôt tout intérêt à t'appuyer sur la sagesse d'un AUTRE. Appuie-toi  simplement sur la sagesse de Dieu.

 

Finalement, TA NATURE EST DÉPRAVÉE

 

Ton âme est perdue, ton cœur est tortueux, ta pensée obscurcie, et ta nature, dépravée. Tu es dans de beaux draps. Et lorsque je dis que: « ta nature est dépravée », que voudrais-je dire? Je cite Charles H. Spurgeon: « Permettez-moi de vous montrer sur quoi repose l'incapacité de l'homme. Elle repose sur sa nature. A cause de la Chute et de par notre péché, la nature de l'homme s'est retrouvée avilie, dépravée et corrompue au point qu'il lui est impossible de venir à Christ sans l'intervention de Dieu le Saint-Esprit. »[18] Spurgeon avait fait là une déclaration très biblique.

Dans Romains 3:11, Paul écrit: « … nul ne cherche Dieu. » La dépravation a tellement affecté ta volonté que tu es incapable de chercher Dieu. Romains 5:6 décrit le pécheur comme étant « sans force », c'est-à-dire impuissant et désespéré. Que suggèrent donc ces deux versets en accord avec tout ce que la parole de Dieu nous enseigne dans ce domaine? En rapport avec le salut de tes péchés et contrairement à ce qui se dit, vouloir n'est pas pouvoir, et pouvoir n'est pas vouloir. Et pourquoi cela? Parce que tu es dépravé!

Mon ami, il se peut que dans ton cas, tu ne te considère pas comme dépravé. Certainement que tu ne ressens même pas cela dans ta vie. Être dépravé n'est pas un sentiment, c'est un fait indéniable: tu es entièrement et complètement incapable de faire quoi que ce soit pour te sauver de tes péchés, ou te libérer de ta culpabilité. Et pourquoi pas? A cause de la Chute.

 

La Chute a été quelque chose de terrible. Par une seule désobéissance, Adam chuta du sommet le plus élevé à l'abîme le plus profond, entraînant avec lui, l'humanité entière. C'est pourquoi, toi et moi, en venant dans ce monde, nous ne naissons pas dans un palais, mais dans un gouffre. Morts par nos offenses et par nos péchés, un précipice est notre lieu de naissance en venant dans ce monde, avec en plus une âme perdue, une pensée obscurcie, un cœur tortueux et une nature dépravée.

 

Si tu penses que tu peux te sauver toi-même, c'est par ce que tu ne vois pas encore l'ampleur des effets néfastes de la Chute. Si tu penses que tu n'es pas complètement perdu, c'est parce que tu sous-estimes jusqu'à présent les conséquences de la Chute. Si tu penses que le remède nécessaire est autre chose que la puissance surnaturelle, c'est parce que tu ne rends pas encore compte de l'ampleur des conséquences de la Chute.

Souhaitez-vous échapper aux conséquences de cette Chute? Désirez-vous sortir de cet abîme et retrouver un sommet plus élevé que celui duquel Adam est tombé? Voudrais-tu être sauvé de tes péchés et du péché c'est à dire de ta nature pécheresse dont les penchants sont contraires à ceux de Dieu. Alors, il faut qu'il se passe en toi quelque chose de radical, quelque chose de différent. Dès le départ, le cours de ta vie actuelle en a pris un coup et ta destinée présente n'est autre qu'un châtiment éternel. Toute autre solution autre qu'une intervention divine dans ta vie ne te sera d'aucune utilité. Eh bien, cette intervention divine a pris place lorsque Jésus-Christ, le Fils éternel du Dieu vivant, est devenu un homme, il est mort de manière atroce, crucifié sur une croix pour nos péchés. Il a été enseveli, puis est ressuscité d'entre les morts. A présent, il est assis à la droite du Père dans les cieux, prêt à sauver tout pécheur qui vient à lui par la foi.

Voici le défi que je te lance en ce jour, toi mon ami pécheur. Le remède à tes péchés se trouve en la personne de Jésus-Christ. Cherche-le dès à présent. Reporter cela serait de la folie, nier cela c'est courir à ta perte. Alors, viens à Jésus aujourd'hui!

 

 


[1] I Timothée 2:13


[2] I Corinthiens 15:22


[3] Genèse 2:17


[4] Romains 5:10


[5] Genèse 3.24


[6] Genèse 3.8-9


[7] Apocalypse 20:14


[8] Marc 8.36


[9] Habaquq 2:4


[10] Michée 6.7 & Ezéchiel 18.4, 20


[11] Proverbes 23.14


[12] Psaumes 34:22; 49:8, 15


[13] Psaume 35:3


[14] Psaume 19:7


[15] Jean 8:44


[16] Éphésiens 2:2


[17] Genèse 3:10


[18] Charles H. Spurgeon, “Human Inability”, Vol IV, Sermon #182, The New Park Street Pulpit, (Pasadena, Texas: Pilgrim Publications), page 138.